Non, la classe n’est pas une salle comme les autres

Pour tous les spécialistes hors-sol des nouveaux rythmes scolaires, je tiens aujourd’hui à leur faire découvrir une réalité qui semble leur avoir totalement échappé : la classe.

Ce lieu occupé durant de nombreuses heures par un enseignant et ses élèves (à ce jour au minimum 864 heures par an en France contre 622 en Allemagne ou 608 en Finlande) n’est pas une vulgaire salle meublée de tables et de chaises mais bel et bien un lieu de vie où se trouvent exposés avec soin sur les murs les travaux des enfants (œuvres plastiques, exposés…) et les supports aux différents apprentissages (frise numérique, frise historique, règles de grammaire, alphabet, poésies, chants…). On trouve aussi souvent des œuvres en cours ou un musée de classe installé sur une étagère ou une table à portée des enfants.

Cet espace classe est aussi régi par des règles de vie qui lui sont propres (chuchoter, se déplacer tranquillement, respecter le matériel commun, les expositions …). Ces règles, travaillées, discutées, élaborées avec les enfants, « grâce » à l’arrivée du périscolaire entre ses murs, volent en éclat à partir de 15H ou 15h45 (c’est au choix selon les communes).

Avec certains animateurs, il devient alors possible de transformer la classe, jusque là lieu de découvertes, d’expérimentations et de transmission des savoirs en une sorte de salle de jeux géante dans laquelle tout ou presque est permis (courir, sauter, hurler, poursuivre ses camarades…)

Comme il est de coutume de prendre ses repas dans l’enceinte de la cantine et non au milieu de la cour de récréation ou dans la BCD, il aurait été judicieux de prévoir des locaux adaptés, dédiés aux activités périscolaires avant de mettre en place la réforme des rythmes. Cette organisation en amont aurait sans doute évité aux enfants, aux enseignants et aux animateurs de nombreuses tensions et de nombreux problèmes.

Seulement voilà il fallait mettre en place cette réforme au plus vite.

Les écoles manquent de place et n’ont pas de locaux adaptés ? Ce n’est qu’un détail ! Les salles de classe feront très bien l’affaire et qu’importe si les enseignants n’ont plus de lieux pour travailler. Innombrables sont ceux qui pensent déjà que les professeurs sont les rois de l’improvisation ne travaillant qu’en présence des enfants.

A défaut d’occuper tout l’espace scolaire, pour cela il faudra attendre septembre 2014, les activités périscolaires occupent aujourd’hui tout l’espace médiatique

Et le temps de classe (le vrai, celui dédié aux apprentissages) semble avoir totalement disparu des préoccupations au profit du temps passé dans la classe.

Publicités