Lettre ouverte de Benoît Hamon aux parents d’élèves : Quelques petites précisions

« Autour des nouveaux temps scolaires se met en place, pour l’enfant, dans chaque école, un projet éducatif global. »

Dommage que le ministre oublie de préciser que cela dépend malheureusement des communes. Malgré les aides versées les inégalités sur le territoire persistent et se développent. De nombreuses communes réduisant le temps périscolaire à une simple garderie payante.

« La nouvelle organisation de la semaine donne ainsi aux élèves et aux enseignants un emploi du temps plus harmonieux. »

« Le matin d’école supplémentaire permet également une répartition plus équilibrée des heures de classe tout au long de la semaine. »

Dommage que cela ne soit pas le cas à Lyon comme dans de nombreuses autres communes de France, où au titre de l’expérimentation on conserve 3 jours de classe avec 6 heures de cours et où on met en place un weekend qui démarre dès le vendredi midi, allant ainsi à l’encontre de toutes les préconisations de l’Académie de médecine

« Sachez que les équipes académiques ont travaillé, dans chaque commune, main dans la main avec les enseignants, avec vos représentants et avec les élus locaux pour que la modification des temps scolaires se fasse dans les meilleurs conditions ».

C’est une plaisanterie ou le ministre croit-il sincèrement que les choses se sont déroulées ainsi sur le terrain ?

Capture d’écran 2014-06-14 à 10.41.02

La lettre du ministre aux parents d’élèves

Publicités